Le CPF, vedette de l'année 2016

C’est par exemple le cas des langues comme l’explique Olivier Haquet, fondateur d’Adomlingua : « Dès que le principe a été mieux maîtrisé, on va vu beaucoup d’entreprises encourager leurs salariés à financer leur formation via le CPF, alors que la part du Plan a largement diminué. » De quoi relancer les cursus linguistiques qui avaient presque disparus des radars début 2015.
 
Télécharger l'article complet sur le CPF
Je demande des informations