Résultats

Comment progressent les apprenants avec Adomlingua

Synthèse

Niveau dans le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues

Afin d'évaluer le niveau de progression en langue d'un utilisateur entre le début et la fin de nos cours nous avons mis en place un outil d'évaluation des compétences basé sur l'échelle du CECRL.

Le CECRL ou Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues classe le niveau de maitrise d'une langue selon 6 niveaux croissants : A1 A2 B1 B2 C1 C2 et sur 5 compétences linguistiques: Écouter Lire Parler S'exprimer Écrire. Cette échelle d'évaluation du niveau des langues a été créée par le Conseil de l'Europe. Elle permet d'évaluer toutes les langues de l'anglais au français en passant par l'espagnol ou l'allemand. Des langues d’Europe ce cadre s'est étendu à l'évaluation de langues hors de l'espace européen.

Quels sont les différents niveaux de langue?

Le niveau A1 dit Niveau Introductif ou Découverte permet  à l'utilisateur de répondre à des questions de façon simple dans des domaines familiers.
Le niveau A2 dit Niveau Intermédiaire ou de Survie permet aux apprenants de participer à une conversation sur des sujets limités et de décrire succinctement une situation pratique.
Le niveau B1 ou Niveau Seuil qualifie un début d'autonomie de l'utilisateur, en lui permettant de se débrouiller et d'exprimer son opinion.
Le niveau B2 ou Niveau Avancé ou Indépendant autorise l'apprenant à bien comprendre les informations et à pouvoir assurer une conversation et émettant un avis et en structurant une argumentation.
Le niveau C1 ou Niveau Autonome désigne un usage régulier de la langue dans des contextes de difficulté raisonnable.
Le niveau C2 ou Niveau Maîtrise permet à la personne de comprendre sans effort et de s'exprimer de façon spontanée sur tous les sujets autant à l’écrit qu'à l'oral.

Dans notre outil, chaque apprenant fait l'objet d'une évaluation par son professeur avant et après sa formation selon l’échelle du CECRL.

Le premier graphique présente une synthèse des niveaux pour chaque compétence sur l’ensemble des langues et des formations. Les tableaux suivants détaillent un à un les parcours d'apprentissage en précisant le nombre d’heures de cours et la langue enseignée.

L’échelle d’évaluation CECR permet aussi de comparer des cours validés par un test comme le TOEIC, le DCL… car ces tests de langues bénéficient d’une équivalence avec ce cadre. Par exemple une personne obtenant entre 550 points et 785 points au test TOEIC peut se targuer d'un niveau en anglais B1 du CECRL.

On observe qu'en moyenne le niveau initial des apprenants se situe à A2 aussi bien pour la maîtrise de la conversation que pour la capacité à écrire des textes et tout autant dans la formulation des expressions que dans la compréhension des informations. Ce niveau de compétences linguistiques, en anglais en particulier, correspond au niveau visé par l'apprentissage de l'éducation nationale.

En fin de cours, le niveau moyen des apprenants est B1 ce qui permet à l'utilisateur de comprendre à l'oral les points essentiels d'une conversation et à l'écrit de lire un texte rédigé dans une langue courante ou sur des sujets familiers. Ce niveau B1 du CECR autorise également l'apprenant à s'exprimer lors d'une conversation simple et à écrire un texte de façon courante. Il correspond souvent au niveau atteint après une remise à niveau anglais.

Bien sûr il s'agit de la moyenne des niveaux atteints par un apprenant en langue. Il est intéressant de consulter chaque parcours d'apprentissage linguistique car en fonction des capacités de chaque apprenant mais aussi de la langue ou de la durée des cours, la maîtrise linguistique finale diffère. Ainsi les compétences acquises par un français en 60h de cours d'espagnol ou en validant un test de niveau italien au bout de 30h ne seront pas les mêmes que les compétences acquises par un japonais durant la même durée de formation. De même passer d'un niveau A2 à B1 dans une langue comme le chinois peut demander bien plus d'heures de pratique que pour passer d'un niveau A2 à B1 dans une langue européenne.

Comment qualifier son niveau de langue sur un cv?

Plutôt que le classique "lu écrit parlé", il est plus professionnel d'indiquer sur le CV, son niveau de maitrise en langue selon l'échelle CECRL.

  • Anglais: niveau B1 du CECRL Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues ou directement Anglais C2 par exemple.
  • Espagnol: niveau B2 du CECRL Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues

Seront pour le recruteur des mentions du plus bel effet. Elles reflèteront mieux les connaissances et compétences linguistiques des candidats.

A la rubrique langue, il est aussi pertinent d'indiquer le score obtenu à des tests linguistiques reconnus: par exemple le test TOEIC pour un poste international en anglais.


A noter :

  • Pour une langue de l'espace européen, un niveau B1 ou supérieur sera un atout pour votre parcours professionnel.
  • Des niveaux inférieurs (A1 et A2) peuvent être indiqués de manière avantageuse plutôt pour des langues rares ou éloignées du français comme le chinois, le russe ou le japonais. Même si l'utilisateur ne peut les parler de façon autonome dans des situations de travail ou lors de conversation, elles démontrent de manière positive la capacité de la personne à apprendre.

Détails par formation

01/10/22
20h
28/09/22
27.5h
26/09/22
30h
26/09/22
80h
23/09/22
20h
23/09/22
20h
22/09/22
30h
20/09/22
40h
19/09/22
20h
17/09/22
20h
Je demande des informations