stagiaire suivant un programme de formation en langue dans le cadre du CPF ou à titre personnel

Préparation expatriation en Chinois

Anglais

Durée conseillée : 20h

Télécharger la fiche

Bien se préparer

Vous préparez votre départ à l'étranger et vous souhaitez :

  • Faire face immédiatement aux impératifs quotidiens
  • Ne pas être gêné par la barrière de la langue : utilisation du Pinyin qui est la romanisation du chinois
  • Simplifier votre installation dans votre pays d'accueil

Le programme de chacun de nos cours est adapté au temps imparti, au niveau précis et aux objectifs personnels de l'apprenant. Le formateur opère un  suivi personnalisé, en face-à-face, ce qui permet des progrès optimaux.

Pour quel objectif ?

  • Dialoguer dans les situations les plus fréquentes
  • Voyages et déplacements : transport aérien (formalités, correspondances, bagages), véhicule personnel (documents administratifs, assurance, code de la route), transports en commun, mesures de sécurité
  • Exemple : - Wo yao yi liang chu zu che. Xie xie ! : Je veux un taxi, s'il vous plait ! - Wo yao qu ji cgang. : Je veux aller à l'aéroport !
  • Installation : recherche de logement, emménagement, caractéristiques du quartier, démarches administratives (abonnements divers, banque, impôts, système de santé et de protection sociale)
  • Vie familiale et sociale : courses, scolarité et activités des enfants, contacts avec le voisinage, rédaction de courriers

Maîtriser les dimensions culturelles

  • Us et coutumes : relations humaines (exemple : il vaut mieux ne pas dire NON directement), organisation et occupation du temps (des repas, des sorties, horaires d'ouverture des magasins de 9h à 22h en général par exemple), fêtes et cérémonies
  • Connaissances générales : musées, institutions publiques, coût de la vie, caractéristiques économiques, géographiques, politiques et sociales du pays
  • les pays et les communautés partageant la culture chinoise : la République populaire de Chine,Hong Kong, Macao, Taïwan, Singapour…

Actualités : enjeux de société, vie intellectuelle (auteur : Lu Xun), sociale et économique, sources d'informations courantes :

  • TV : groupe audiovisuel d'Etat : CCTV (China Central Television Network)
  • Radio : la radio est très populaire exemple : China National Radio
  • Journaux : le quotidien du peuple
  • S'exprimer sur ses activités professionnelles / associatives / ludiques
  • Développer l'aisance à l'oral dans son champ de spécialité
  • Acquérir un vocabulaire précis sur son secteur d'activité
  • Présenter avec fluidité ses atouts, son expérience, sa motivation, son projet
  • Comprendre et pouvoir poser des questions de bases sur le droit du travail
formateur natif enseignant devant des stagiaires en langue en respectant leur objectif

Quel est le programme ?

Réactivation des connaissances lexicales et syntaxiques

  • Structures des phrases et des propositions (verbes, adjectifs, comparatifs, quantificateurs, adverbes de degré et de fréquence)
  • Notions de temporalité
  • Syntaxes modales permettant de formuler la capacité, la possibilité, le besoin, l'obligation
  • Expression de l'hypothèse, de la condition, de l'opinion et de l'intention
  • Emploi du discours indirect

Capacité à communiquer rapidement, sans dictionnaire !

  • Posséder un répertoire de langue élémentaire pour faire face aux situations courantes précitées (se déplacer, sortir, acheter...)   Exemple : ?? chu chai : en déplacement
  • Connaître les salutations et pouvoir y répondre : ?? ! Ni hao !: Bonjour !       
  • Répondre au téléphone, recevoir des visiteurs ou des invités

Acquisition d'une bonne aisance orale

  • Accent mis sur les structures les plus usitées de la langue et les expressions idiomatiques
  • Enrichissement du vocabulaire et des connaissances grammaticales permettant de décrire des événements et de comprendre son environnement et les média
  • Pouvoir participer à une discussion, un débat, une argumentation, exprimer son point de vue, ses idées, et les défendre
  • Apprentissage de la prononciation : 4 tons différents. Exemple :   ?  mai (1e ton) : acheter / ?  mai (4e ton) : vendre

Approche et moyens pédagogiques

L'apprentissage répliquera l'immersion en milieu sinophone : jeux de rôle, écoutes de textes d'actualité, visionnages de séquences vidéo et surtout échanges interactifs en continu avec le formateur.

Des supports pourront être utilisés pour soutenir le cours, à titre d'exemple :

  • Grammaire : La Grammaire De Chinois Pratique - Cheng Meizhen – Sinolingua - Grammaire De L'Objet Chinois – Michel Culas - Editions De L'amateur
  • Vocabulaire : Vocabulaire De Base Du Chinois Moderne Chinois-Francais – Yvonne Andre-Klincksieck
  • Logiciel de prononciation : TELL ME MORE® Chinois – Hachette Multimedia
 

Avant de se lancer dans cette formation de chinois, il est intéressant de tester son niveau en chinois.

ressources pédagogiques pour formation en anglais, espagnol, allemand, portugais, italien, français

Comment faire pour s'installer en Chine ?

Pour tout projet d’expatriation, il est préférable de se renseigner soigneusement sur les démarches à suivre, spécialement pour un pays très différent comme la Chine. La plupart de ces démarches peuvent être initiées depuis la France dans une ambassade chinoise. Le personnel administratif d’une ambassade est chinois mais il parle français et est formé aux questions spécifiques de l’expatriation.
Pour les premières démarches, vous aurez besoin de certains documents importants :

Le Visa de travail pour la Chine

Le visa dit “Visa Z” est obligatoire pour qu’un étranger puisse exercer un travail en Chine. Il donne un droit de résidence d’un mois. Durant ce laps de temps, le futur français expatrié doit effectuer toutes les démarches pour un permis de séjour prolongé.
La demande de Visa Z se fait dans le bureau de sécurité publique attaché au lieu de résidence. Pour toute demande, il est important de connaître le Visa exact dont dépend l’expatrié : il existe 16 différentes sortes de Visa.
Pour accélérer les démarches de Visa, une “lettre certifiée” par une entreprise en Chine peut être très utile. Elle prouve au gouvernement chinois que l’expatrié aura un travail assuré sur place.

Pour préparer son installation : le Visa d’étude

Les visas d’étude X1 et X2 permettent d’étudier directement en Chine pour une durée limitée. C’est souvent par un Visa X1 que les français démarrent leur projet d’expatriation. L’étudiant peut ainsi apprendre le chinois mandarin directement dans le pays, se faire son avis sur place, et commencer à démarcher auprès d’une entreprise.

Pour le logement : le certificat de résidence

Pour un français qui désire s’installer durablement en Chine, la question du logement est essentielle. La plupart du temps, le lieu d’habitation est conditionné par le travail. Comme pour le Visa, la demande se fait dans le bureau de sécurité publique le plus proche.
Dans une grande entreprise, il existe souvent une aide à l’expatriation pour les démarches administratives comme le certificat de résidence.

Pour tout séjour en Chine d’un an et plus, un certificat médical est également demandé. Il est possible de faire ce contrôle de santé en France, mais il est préférable de le faire traduire en chinois pour ne pas avoir à le repasser sur place.

Attention : on ne prépare pas une expatriation à Shanghai ou à Hong Kong de la même manière ! La Chine est un pays immense, et les contraintes administratives peuvent changer d’un endroit à l’autre. Le futur expatrié doit avoir une idée précise de son projet avant d’entamer les premières démarches.

Comment être expatrié en Chine ?

Le moyen le plus rapide de réussir son expatriation en Chine passe par le travail.
Être embauché avant même le déménagement facilite l’obtention d’un Visa. C’est donc un travail que devra rechercher avant toute chose le français expatrié, à moins de tenter la création d’une entreprise directement dans le pays.
Dans tous les cas, il faudra faire des recherches pour connaître les démarches précises. Le gouvernement chinois apprécie les employeurs étrangers, mais leur impose des conditions de travail plus strictes que pour les chinois.
L’ambassade de Chine en France pourra répondre à la plupart de ces questions.

Après avoir réglé les questions de visa et de travail, il faudra s’intéresser à tous les aspects de la vie quotidienne : logement, assurance santé (pas de régime de sécurité sociale comme en France), fiscalité chinoise…
Comparés à la France, certains aspects de la vie quotidienne sont beaucoup plus chers (notamment le système de santé), mais le coût de la vie étant très bas, ces surcoûts sont largement contrebalancés.

La barrière de la langue est souvent l 'obstacle principal à l’expatriation en Chine.
Il serait faux de dire que le chinois est une langue facile, mais son apprentissage peut commencer en France et se poursuivre sur place.

Noter que pour un travail dans une entreprise internationale, parler anglais également sera un plus non négligeable.

Il existe une grande communauté de français expatriés dans les grandes villes comme Shanghai. N’hésitez pas à consulter leurs forums pour poser des questions et vous renseigner sur tous les aspects de la vie en Chine.

Fait-il bon vivre en Chine ?

La Chine est une des cultures les plus anciennes du monde. Pour tous les français passionnés d’aventure, c’est un endroit fascinant à découvrir. Le point de vue d’un expatrié permet de connaître ce monde de l’intérieur, surtout si on a appris à communiquer en chinois.
Les chinois sont accueillants et la France a une très bonne réputation (souvent un peu naïve) d’élégance et de bonnes manières. La Chine partage d’ailleurs le goût de la gastronomie avec la France, et la cuisine chinoise est d’une richesse inégalée.
De nombreux français qui ont choisi l’expatriation ont un objectif professionnel lié à la cuisine : restaurant, boulangerie…

Si un français a la chance de pouvoir réussir son expatriation en province, la vie y est particulièrement agréable, loin de la pollution d’une grande ville comme Shanghai. Le coût de la vie est également très avantageux. Il suffit d’un salaire de 800 euros pour vivre très confortablement dans une ville comme Chengdu ou Dalian.

Pourquoi s'installer en Chine ?

On peut trouver difficile de s’expatrier de l’autre côté du monde dans un pays comme la Chine, mais pourtant chaque année, de nombreux français choisissent l’empire du milieu pour entamer une nouvelle vie.
Au-delà des clichés, la Chine possède de nombreux points très attractifs pour des expatriés.

D’abord la qualité de vie y est élevée. Dans une grande ville chinoise, tout le confort moderne est accessible, et à moindre prix. La gastronomie est riche et variée et les chinois sont accueillants avec les étrangers, surtout les français dont ils adorent la culture.
La Chine est un pays très sûr, et on peut se promener à toute heure dans les rues de Shanghai sans le moindre risque.

Les opportunités de travail sont nombreuses - La Chine est un pays en croissance constante, et la majorité des français qui ont osé l’expatriation l’ont fait pour des raisons professionnelles, souvent avec une belle réussite.
Résolument tournée vers l’import-export et le e-commerce, la Chine possède aussi une industrie de pointe dans de nombreux domaines, de l’informatique à l’ingénierie spatiale.

Autre avantage non négligeable pour un expatrié français : le coût de la vie est en moyenne inférieur de 30 % en Chine par rapport à la France. Cela concerne tous les aspects de la vie quotidienne, des articles de consommation et des loisirs jusqu’aux loyers (sauf au cœur de Hong Kong ou de Shanghai, particulièrement chers).

La chine est aussi une culture fascinante, d’une grande richesse artistique. Un grand nombre d’expatriés français choisissent ce pays pour satisfaire leur passion pour la Chine millénaire et la découvrir de l’intérieur, comme un vrai chinois.

Je demande des informations