stagiaire suivant un programme de formation en langue dans le cadre du CPF ou à titre personnel

Initiation adulte Russe

Anglais

Durée conseillée : 60h

Télécharger la fiche

Pour qui?

Cette formation d'initiation russe s'adresse aux adultes n'ayant jamais fait de russe ou ayant oublié la majeure partie de leurs connaissances. Elle doit permettre au stagiaire d'acquérir des compétences solides de communication, pour être capable de s'exprimer librement et de manière autonome.

Il s'agit de développer les quatre compétences linguistiques principales : compréhension écrite, compréhension orale, expression écrite et expression orale (en fonction des souhaits et besoins du stagiaire).

Le programme de chacun de nos cours d'initiation russe est adapté au temps imparti, au niveau précis et aux objectifs personnels de l'apprenant. Le formateur opère un  suivi personnalisé, en face-à-face, ce qui permet des progrès optimaux.

Pour quel objectif ?

L'essence de ces cours d'initiation russe est de permettre au stagiaire de progresser rapidement :

  • Communication quotidienne et compréhension globale : Acquisition des automatismes de base, pour comprendre et se faire comprendre dans des situations concrètes de la vie quotidiennes (salutations, premières rencontres, gestuelles culturelles).
  • Structuration des acquis : Acquisition et appropriation des bases syntaxiques et champs sémantiques de base, élargis selon un principe d'arborescence. Correction des fautes d'expression et d'orthographe. Recherche d'un oral fluide et naturel.
  • Approfondissement dans des contextes plus élaborés : Exercices types pour encourager la prise de parole, donner son opinion, mais aussi prononcer correctement.
formateur natif enseignant devant des stagiaires en langue en respectant leur objectif

Quel est le programme ?

La phrase

  • Les déclinaisons des noms, pronoms personnels et positifs.
  • L'emploi général des cas
  • Déclinaison de l'adjectif et construction des comparatifs
  • Construction et utilisation des formes courtes et longues de l'adjectif
  • Les adverbes interrogatifs/négatifs/indéterminés
  • Particularité de syntaxe et difficulté de l'emploi de l'adverbe
  • Etude des numéraux collectifs et des pronoms personnels possessifs et démonstratifs
  • Les pronoms déterminatifs
  • Les pronoms interrogatifs relatifs / négatifs / indéterminés

La conjugaison

  • Le présent
  • Aspects des verbes de mouvements, préverbes et prépositions associées
  • Les formes déterminées et indéterminées des verbes de mouvement
  • Les verbes hors couples, les « doublets » et la forme préfixo-suffixale des verbes
  • Conjugaison simple des verbes non standard
  • Formation, sens et syntaxe du gérondif présent / passé
  • Le participe présent actif et le participe présent passif : formation, sens, emploi

L'idée

  • Expression de l'aller simple et de l'aller-retour avec les verbes de mouvement préverbés
  • Etude des adverbes de temps/lieu/manière/quantité
  • L'expression impersonnelle : expression de l'état physique/psychique, l'expression de phénomènes naturels…
  • La durée, le délai, le moment en général : le complément circonstanciel (expression du temps)

Immersion orale

  • Exercices de prononciation, d'accentuation et d'intonation.
  • Conversations sur des sujets en rapport avec les centres d'intérêts de l'apprenant, mais aussi sur des sujets de société.

Approche et moyens pédagogiques

Dans l'optique de progrès rapides, les cours d'initiation russe se déroulent progressivement en russe.

Supports pouvant être utilisés durant la formation :

  • Logiciels de prononciation : Talk Now Russe – Eurotalk Interactive
  • Manuels de grammaire : Grammaire pratique du russe – Anne Boulanger – ed. Ophrys
 

Avant de se lancer dans cette formation de russe, il est intéressant de tester son niveau en russe.

ressources pédagogiques pour formation en anglais, espagnol, allemand, portugais, italien, français

Comment débuter le russe ?

Avant de commencer des cours de russe, il faut d’une part connaître son niveau, et de l’autre avoir défini des objectifs d'apprentissage à atteindre. Votre démarche répond-elle à un projet de vie personnelle ou plutôt de nature professionnelle ? Apprenez vous le russe pour la culture et les loisirs? Savoir où vous vous dirigez est important pour garder votre motivation tout au long de votre formation.

L’apprentissage de l’alphabet cyrillique

Pour pouvoir parler la langue de Dostoïevski, la première compétence à maîtriser est l’alphabet russe, ou alphabet cyrillique. Cet alphabet comporte 33 lettres, et il est indispensable pour un français de le connaître avant de commencer les cours de russe débutant. Cet alphabet se compose de lettres latines, de lettres grecques et de lettres russes : apprenez la prononciation de toutes les lettres par cœur.

S’inscrire à une formation de langue russe

Pour un débutant, il est plus facile d’apprendre les langues étrangères en passant par une formation spécialisée, avec des professeurs experts dans leur domaine.

Il existe de nombreuses formations en ligne et en présentiel, plus ou moins chères. Selon votre budget, vous pouvez financer vous-même vos cours, ou vous appuyer sur une aide financière. Votre CPF (compte personnel de formation), par exemple, peut vous aider à payer une partie de vos leçons sous conditions. Si vous apprenez le russe dans le cadre de votre entreprise, pour valider vos compétences ou améliorer votre CV, votre employeur peut vous aider également.

Comment apprendre à parler russe ?

De nombreux ouvrages, manuels scolaires et livres sont disponibles pour l’apprentissage de la langue russe. Vous y trouverez des leçons, des textes, des exercices et des corrigés pour réviser correctement.

Mais si vous préférez un enseignement un peu moins scolaire, beaucoup de choix s’offrent à vous :

  • les films en russe, pour parfaire votre compréhension orale
  • les applications mobiles, pour faire des exercices à n’importe quel moment de la journée
  • la musique russe, pour une session révision audio en dansant
  • les chaînes YouTube, pour s’instruire sur la culture, l’histoire et le monde russe
  • les podcasts, pour apprendre une leçon audio en marchant dans la rue
  • les échanges Skype, pour discuter avec des Russes depuis la France
  • les livres en russe, pour parfaire votre lecture (et si vous êtes débutant, prenez un livre pour enfants)

Transformer vos loisirs en moyen d’apprentissage vous permettra d’avancer plus vite.

Quels conseils pour apprendre le russe en étant débutant ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la première étape pour apprendre à parler le russe est la connaissance de son alphabet. Vous pourrez alors déchiffrer cette langue, la lire et l’écrire. Il faut ensuite pouvoir la parler.

La prononciation

Pour être compris des locuteurs natifs, il est important de pratiquer votre prononciation dès le début de vos leçons. Les débutants n’ont pas à s’inquiéter : avoir un accent français n’est pas un problème, il faut simplement que vous puissiez être compris.

Afin de travailler l’intonation, la mélodie, la musicalité et les sons de la langue russe, apprenez d’abord chaque son individuellement, puis quelques expressions. La lecture de textes et de livres à voix haute est une bonne méthode de révision.

N’essayez pas de parler rapidement dès le début de votre leçon : vos phrases deviendront plus fluides avec de l'entraînement. Ensuite, écoutez et répétez la langue afin d’en saisir toutes les nuances. Puis, concentrez-vous sur la prononciation des consonnes dures et des consonnes molles.

Surtout, n’oubliez pas : il est normal d’être intimidé lorsque l’on parle un nouveau langage pour la première fois. Dites-vous que même si votre élocution n’est pas parfaite, vos efforts pour former des phrases seront reconnus.

Le vocabulaire

Noms, verbes, pronoms, etc. : connaître un maximum de vocabulaire vous aide à progresser plus rapidement, mais n’en faites pas trop. Il faut apprendre à votre rythme et avoir les capacités d’utiliser ces mots dans le bon contexte lors des exercices ou des discussions. Vous pouvez, par exemple, appliquer cette méthode pour réviser : apprendre, chaque semaine, le vocabulaire et expressions d’une thématique précise. L’entreprise, l’école, les pronoms, les pays, l'alimentation, l’orientation, la santé, les noms propres, la nature, la météo, l’histoire, les loisirs, les vacances, la musique … dans les langues, ce n’est pas le vocabulaire qui manque.

Sachez que pour atteindre le niveau A1 (débutant) en russe, il faut connaître et maîtriser environ 780 mots. Pour le niveau B2 (intermédiaire), on passe à 5000 mots. Ces nombres et ces niveaux ne sont qu’indicatifs, mais ils soulignent l’importance du vocabulaire russe.

Verbes, grammaire, conjugaison et formation des phrases

Le système verbal russe est différent du système français. En Russie, le verbe et le vocabulaire sont utilisés en contexte. Lorsque vous apprenez les verbes de déplacement, par exemple, vous vous apercevrez qu’il existe deux verbes différents pour exprimer un déplacement dans une direction ou dans les deux sens. Comme pour toutes les langues étrangères, l’apprentissage de la grammaire est un passage obligé. Chaque leçon vous aide à avancer plus vite. À notre avis, vous y passerez sans doute beaucoup de temps de révision, mais l’apprentissage de la grammaire de Russie vous permettra de comprendre toutes les nuances du russe que la grammaire de France ne possède pas.

Pour former correctement des phrases russes et monter d’un niveau, il faut apprendre à penser dans la langue du pays. La Lecture de textes peut vous y aider. C’est exactement comme pour une leçon d’anglais ou de japonais : les mots ne sont pas forcément dans le même ordre dans la phrase. N’essayez pas de traduire littéralement une phrase depuis votre langue maternelle. Encore une fois, c’est la nature du contexte qui joue. Généralement, l’ordre des mots est identique au français : sujet, verbe et objet. Mais, en russe, cet ordre est flexible et il est défini par le contexte de la phrase. D’où l’importance d’avoir des connaissances en grammaire lorsque nous sommes débutants.

Comment apprendre le russe facilement et rapidement ?

La meilleure méthode d’apprentissage est de s’immerger totalement dans la langue que l’on souhaite apprendre.

Si vous avez l’opportunité de partir en vacances en Russie ou de faire un voyage dans un pays où le russe est la langue officielle : sautez sur l’occasion. Intégrer une famille russe le temps d’une semaine de vacances, d’un mois ou plus, est parfait pour améliorer rapidement votre expression orale et vos connaissances, puisque vous serez obligé de communiquer dans la vie de tous les jours. Plongé dans le monde russe, vous pourrez en apprendre beaucoup sur son histoire, sa culture, sa musique et sa nature magnifique autrement qu’au travers d'un livre.

Vous pouvez également vous inscrire pour un voyage linguistique en Russie. Bien que coûteux, ces voyages sont souvent un très bon moyen d’apprendre rapidement une langue étrangère. Vous vivez parmi des locuteurs russes, vous avez, tous les jours, des cours et des exercices avec des professeurs natifs, et vous êtes suivi dans votre progression. Certaines formations proposent même le passage de diplômes ou certifications pour valider votre niveau, vos compétences et vos connaissances.

Si vous avez un budget plus strict, vous pouvez opter à notre avis pour des cours intensifs en présentiel ou en ligne depuis la France : avec un bon professeur, vous progresserez rapidement et avec méthode. Ces leçons sont parfaitement adaptées aux débutants. Sinon, il vous reste toujours une option : trouver un correspondant dont le russe est la langue maternelle et converser régulièrement en ligne avec lui ou elle.

Je demande des informations