stagiaire suivant un programme de formation en langue dans le cadre du CPF ou à titre personnel

Préparation expatriation en espagnol

Anglais

Durée conseillée : 20h

Télécharger la fiche

Bien se préparer

Vous préparez votre départ à l'étranger et vous souhaitez :

  • Faire face immédiatement aux impératifs quotidiens suivant la destination
  • Ne pas être gêné par la barrière de la langue
  • Simplifier votre installation dans votre pays d'accueil

Le programme de chacun de nos cours est adapté au temps imparti, au niveau précis et aux objectifs personnels de l'apprenant. Le formateur opère un  suivi personnalisé, en face-à-face, ce qui permet des progrès optimaux.

Pour quel objectif ?

Dialoguer dans les situations les plus fréquentes

  • Voyages et déplacements : transport aérien (formalités, correspondances, bagages), véhicule personnel (documents administratifs, assurance, code de la route), transports en commun, mesures de sécurité. Ex : ¿ Dónde puedo tomar un taxi ? (Où puis-je trouver un taxi ?)
  • Installation : recherche de logement, emménagement, caractéristiques du quartier, démarches administratives (abonnements divers, banque, impôts, système de santé et de protection sociale). Exemple : « Louer » se dise alquiler o rentar.
  • Vie familiale et sociale : courses, scolarité et activités des enfants, contacts avec le voisinage, rédaction de courriers, coutumes vestimentaires

Maîtriser les dimensions culturelles

  • Us et coutumes : relations humaines, organisation et occupation du temps (horaires d'ouverture, des repas, des sorties. En Espagne par exemple le petit déjeuner se prend entre 8 h et 11 h, le déjeuner entre 14 et 16 h (après la sieste) et le dîner de 21 à 23 h), fêtes et cérémonies tels que la « semana santa » et la « fiesta de los muertos » (au Mexique)
  • Connaissances générales : musées, institutions publiques, coût de la vie, caractéristiques économiques, géographiques, politiques et sociales du pays.
  • Exemple de monnaies : - le Bolivar au Venezuela, le Peso à Cuba, au Chili, en Uruguay et l'Euro en Espagne.  
  • Actualités : enjeux de société, vie intellectuelle, sociale et économique et sources d'informations courantes tels que :
  •     TV : TVE (Espagne), Globovision (Venezuela), TV Azteca (Mexique), Caracol (Colombie)
  •     Radio : Radio Nacional de España (Espagna),
  •     Journaux : El Nacional (Venezuela), El Pais (Espagne)

S'exprimer sur ses activités professionnelles / associatives / ludiques

  • Développer l'aisance à l'oral dans son champ de spécialité
  • Acquérir un vocabulaire précis sur son secteur d'activité
  • Présenter avec fluidité ses atouts, son expérience, sa motivation, son projet
  • Comprendre et pouvoir poser des questions de bases sur le droit du travail
formateur natif enseignant devant des stagiaires en langue en respectant leur objectif

Quel est le programme ?

Réactivation des connaissances lexicales et syntaxiques

  • Structures des phrases et des propositions (verbes, adjectifs, comparatifs, quantificateurs, adverbes de degré et de fréquence)
  • Notions de temporalité
  • Syntaxes modales permettant de formuler la capacité, la possibilité, le besoin, l'obligation
  • Expression de l'hypothèse, de la condition, de l'opinion et de l'intention
  • Emploi du discours indirect

Capacité à communiquer rapidement, sans dictionnaire

  • Posséder un répertoire de langue élémentaire pour faire face aux situations courantes précitées (se déplacer, sortir, acheter...)
  • Connaître les salutations et pouvoir y répondre. Par exemple répondre « ¡Hola !, ¿ qué tal ? » « Bien ¿Y tú? » (« Salut, comment ça va ? » « Bien et toi ? »)
  • Répondre au téléphone, recevoir des visiteurs ou des invités. En décrochant les mexicains disent « Bueno » et non pas « Alò » comme la plupart des hispanophones

Acquisition d'une bonne aisance orale

  • Accent mis sur les structures les plus usitées de la langue et les expressions idiomatiques. « Yo pratico football », « yo toco la guitarra »
  • Enrichissement du vocabulaire et des connaissances grammaticales permettant de décrire des événements et de comprendre son environnement et les média
  • Pouvoir participer à une discussion, un débat, une argumentation, exprimer son point de vue, ses idées, et les défendre

Approche et moyens pédagogiques

  • Jeux de rôle
  • Ecoutes de textes d'actualité
  • Visionnages de séquences vidéo
  • Echanges interactifs en continu avec le formateur.

Des supports pourront être utilisés pour soutenir le cours, à titre d'exemple :

  • Grammaire : Uso de la gramática española (gramática y ejercicios de sistematización), de Francisca Castro, chez Edelsa.
  • Vocabulaire : Le mot et l'idée, chez Ophrys, de E. Freysselinard
  • Logiciel de prononciation : Talk to Me®Espagnol, chez Hachette Multimédia
 

Avant de se lancer dans cette formation d'espagnol, il est intéressant de tester son niveau en espagnol.

ressources pédagogiques pour formation en anglais, espagnol, allemand, portugais, italien, français

Pourquoi s'expatrier en Espagne ?

Pour les expatriés français, l’Espagne a toujours été une destination de rêve. Tous les éléments sont réunis pour un changement de vie radical au soleil.
Depuis quelques années, le gouvernement espagnol a même initié de nombreuses réformes du travail qui offrent des opportunités professionnelles pour les français en quête d’expatriation.

L’Espagne est classée quatrième dans le classement mondial des pays les plus attractifs pour l’expatriation, et deuxième pays européen (Expat Explorer HSBC 2019).
Les français l’ont bien compris : selon France Diplomatie, les expatriés français en Espagne représentent une population de plus de 150 000 personnes (la plupart à Madrid ou au nord du pays).

Le climat et la douceur de vivre à l’espagnole sont le rêve de beaucoup de français, mais l’Espagne accueille également de nombreuses entreprises françaises : une bonne partie des expatriés français le sont pour des raisons de travail.

Comment s'installer en Espagne pour un français ?

La première chose à faire pour réussir son expatriation est de s’informer des démarches administratives nécessaires. L’assurance santé ou les droits du travail ne sont pas les mêmes en France ou en Espagne.
Une fois les formalités préparées, on peut décider d’un déménagement. Bien sûr, trouver un logement au centre de Madrid n’est pas facile, et il est conseillé de faire ses recherches en amont, à moins de s’établir dans de petites villes.

Les forums d’expatriés français insistent sur deux points essentiels :

Prévoir à l’avance les démarches les plus importantes (assurance santé, permis de conduire, logement, suivi scolaire pour les enfants…) avant d’envisager tout déménagement.

Apprendre l’espagnol dès la prise de décision pour l’expatriation.
Pour être parfaitement autonome en Espagne et s’intégrer rapidement à la vie quotidienne, un niveau correct d’espagnol est indispensable. Cela vaut pour toute la famille, enfants compris.
On considère qu’avec un niveau B1 du CECRL, une expatriation en Espagne a plus de chances d’être réussie.

Quels sont les avantages de l'Espagne pour un français ?

Voici quelques-uns des nombreux avantages de l’expatriation en Espagne :

Un climat favorable toute l’année. Les hivers sont doux, même à Madrid, et les étés sont particulièrement chauds.

Un coût de la vie inférieur de presque 20% par rapport à la France. Cela concerne tous les aspects de la vie quotidienne : courses alimentaires, sorties, assurance santé, loisirs adultes ou enfants… Pour le logement, un expatrié en Espagne peut bénéficier de loyers inférieurs en moyenne de 30 % par rapport à la France.

De nombreuses opportunités d’emploi. L’Espagne a un parc agronome très développé, et le cœur de Madrid abrite un vivier de jeunes entreprises naissantes. De nombreuses startups sont fondées par des expatriés français à la recherche de conditions favorables.

Une vraie qualité de vie : les espagnols méritent bien leur réputation de peuple chaleureux et accueillant. La vie quotidienne est agréable et bien moins stressante que dans les grandes villes françaises.

Une langue très facile à apprendre. La langue est souvent le premier frein à l’expatriation, mais c’est loin d’être le cas pour l’Espagne. Sa grammaire et son vocabulaire ont des bases latines très proches du français. L’espagnol s’apprend vite et facilement, même pour les enfants.

Un pays proche de la France : un déménagement en Espagne n’implique pas de se couper de toutes ses racines. Les français apprécient particulièrement la proximité de la France qui leur permet de voyager facilement d’un pays à l’autre pour le travail ou les loisirs. Pour des enfants, c’est également la sécurité d’un lien avec leur pays de naissance.

Quelles sont les conditions pour habiter en Espagne ?

Pour une expatriation réussie, il faut une bonne préparation administrative.
Pour accélérer ces démarches, il est possible de se renseigner depuis la France, à l’ambassade d’Espagne. Les documents les plus importants concernent les impôts, l’assurance santé, le logement et le travail.

Le NIE (Numéro d'identification d’Etranger)

Entre carte d’identité et Visa, le NIE permet de recevoir un numéro administratif espagnol utile pour toutes les démarches. On peut le comparer à une carte de séjour en France.
Pour le français en cours d’expatriation, le nie permet un suivi rapide des dossiers d’assurance, de santé (sécurité sociale espagnole) et de travail pour un étranger.
Le Nie peut se demander depuis la France en s’adressant à l’ambassade d’Espagne la plus proche. Pour l’obtenir, le délai est d’environ trois mois.

Pour les démarches fiscales

Pour faire le suivi de votre déménagement fiscal, il est nécessaire d’effectuer le changement d’adresse en France, auprès du service des impôts aux particuliers (SIP).

La tarjeta de extranjeros

Cette carte destinée aux étrangers expatriés en Espagne n’est plus obligatoire mais il est possible d’en faire la demande. La tarjeta permet à un français de bénéficier des mêmes droits qu’un espagnol pour de nombreux actes administratifs, y compris pour l’assurance santé (bien que l’assurance santé en France soit plus avantageuse).

El certificado de empadronamiento

Ce certificat s’adresse aux expatriés français qui ont terminé leur déménagement pour l’Espagne. Il permet de faire enregistrer votre bien immobilier dans les mêmes conditions qu’un résidant espagnol.
Ce document s’obtient à la mairie de la ville de résidence, avec un simple passeport (ou le Nie) et le contrat de location / contrat d’achat du logement.

Note : Pour un français, originaire d’un pays européen, un VISA ou un permis de travail ne sont plus obligatoires, c’est autant de démarches en moins.

______

Pour une expatriation réussie en Espagne, tout est question de préparation. Mais si autant de français tentent leur chance chaque année ce n’est pas sans raison. L’Espagne est un des plus beaux pays d’Europe, et que ce soit pour la qualité de vie ou le travail, c’est l’endroit idéal pour changer radicalement de vie. Prêts à tenter l'aventure espagnole ?

Je demande des informations